Cliquez ICI pour télécharger le fichier
Accueil Lorraine Alsace LanguedocRECHERCHER Modèles de maisons Nos terrains Nos packs (Maison + Terrain) Programmes et lotissementsQUI SOMMES-NOUS?Maisons Claude RizzonNos valeursNos compétencesNos agences en LorraineVOTRE PROJETLes étapes de constructionLe Contrat de ConstructionGaranties et assurancesL'organisme CéquamiLa marque NF Maison individuelleLa marque HQENF HabitatRÉALISATIONS Maisons témoins Nos partenaires industriels Photos de maisonsCONTACTEZ-NOUS
NOS SITES WEB
Groupe Claude Rizzon Maisons Claude Rizzon Immobilière Claude Rizzon

Rappel

Laissez-nous vos coordonnées et nous vous recontacterons dans les meilleurs délais.

Les étapes de construction de votre maison individuelle

1. Bien choisir sa maison indivuduelle

La maison que vous choisissez doit tenir compte de vos envies et de vos besoins, et bénéficier des progrès techniques les plus récents, et les plus performants : économies d’énergie, isolation, acoustique, etc.

2. Financer son projet de construction de maison

Évaluer votre enveloppe financière :

  • Apport personnel (épargne, donation, valeurs mobilières...)
  • Revenus nets : salaires, loyers, pensions, etc...
  • Ces éléments déterminent votre capacité d’emprunt.

Examiner les possibilités de prêt :

  • Prêt Epargne Logement
  • Prêt à taux zéro et autres prêts aidés
  • Prêt conventionné
  • Prêt 1% logement
  • Prêt bancaire libre
  • Prêt fonctionnaire, caisse de retraite, assurance ou mutuelle
  • Prêt familial

Certains prêts peuvent être constitutifs d’apport personnel. Votre constructeur UMF (Union des Maison Françaises) vous renseignera sur vos possibilités de prêts en fonction de votre situation personnelle.

3. Bien choisir son terrain

Avec un terrain en lotissement, vous êtes sûr que le terrain est constructible et viabilisé. Si votre terrain est isolé, consultez le POS (Plan d’Occupation des Sols) ou le PLU (Plan Local d’Urbanisme) à la Mairie et demandez un certificat d’urbanisme qui vous indiquera s’il est constructible et sous quelles conditions.

  • La qualité du terrain: en consultant les plans au Cadastre, vous vérifiez la situation exacte du terrain et son environnement. En cas de besoin, votre constructeur Union des Maisons Françaises peut faire intervenir un géomètre-expert.
  • L’achat du terrain: vous signez tout d’abord un compromis ou promesse de vente. Ce document doit mentionner les conditions suspensives qui vous protègent dans le cas de la non-obtention des prêts ou du permis de construire. Vous signez ensuite l’acte de vente, devant notaire, qui vous rend effectivement propriétaire du terrain.

4. Démarrage de la construction de votre maison

  • L’ouverture du chantier: tout au long de la construction de votre maison, vous aurez un interlocuteur privilégié : votre conducteur de travaux. Il est chargé de coordonner et de faire exécuter les travaux par des professionnels qualifiés. Il vérifie la qualité, la conformité des matériaux et leur mise en œuvre. C’est avec lui que vous arrêterez vos choix définitifs : couleurs des carrelages, sanitaires, crépis, etc...
  • Les paiements: votre contrat de construction précise le délai de construction ainsi que l’échelonnement des paiements en fonction de l’avancement des travaux.

La grille d’appel de fonds :

  • A la signature du contrat 5%
  • A la délivrance du permis de construire 10%*
  • A l’ouverture de chantier 15%
  • A l’achèvement des fondations 25%
  • A l’achèvement des murs 40%
  • A la mise hors d’eau 60%
  • A l’achèvement des cloisons et à la mise hors d’air 75%
  • A l’achèvement des travaux d’équipement, de plomberie, de menuiserie et de chauffage 95%
  • Soldes suivant conditions fixées réglementairement 100%

5. Réceptionnez votre nouvelle maison

La date de réception de votre maison marque :

  • Le point de départ des garanties attachées à l’ouvrage
  • Le paiement du solde dans le cadre des conditions légales précisées obligatoirement dans le contrat de construction
  • La remise des clés
  • Le transfert des risques quant à la garde de l’ouvrage

Une visite de fond en comble :

L’objet de la réception est de faire l’état des lieux et des équipements. Vous devez vérifier avec votre constructeur si tout est conforme point par point à la notice descriptive et aux plans. A cette occasion, vous pouvez vous faire assister par un professionnel habilité.

Le procès-verbal de réception :

Après ce tour du propriétaire, vous procédez à la réception :

  • sans réserves si vous n’avez constaté aucune anomalie
  • avec réserves si vous avez constaté des vices apparents Ces éléments figurent sur un procès-verbal que vous signez et qui doit mentionner le détail des réserves éventuelles ainsi que le délai pour remédier aux défauts constatés.

6. Les points à respecter pour bien construire sa maison individuelle

  • Un terrain bien choisi.
  • Un plan personnalisé.
  • Un financement adapté.
  • Un constructeur de l'Union des Maisons Françaises à votre écoute.